Stay organized with collections Save and categorize content based on your preferences.

Remarque : Google Play filtre les applications en fonction des formats de compression de texture compatibles. Cette approche garantit qu'elles ne pourront être installées que sur des appareils capables de gérer correctement leurs textures. Vous pouvez utiliser le filtrage par compression de texture pour cibler des types d'appareils spécifiques en fonction de la plateforme GPU.

Pour obtenir des informations importantes sur la manière dont Google Play utilise les éléments <supports-gl-texture> comme base de filtrage, consultez la section Google Play et filtrage par compression de texture ci-dessous

syntaxe :
<supports-gl-texture
  android:name="string" />
contenu dans :
<manifest>
description :
Indique un seul format de compression de texture GL compatible avec l'application.

Une application est dite "compatible" avec un format de compression de texture GL lorsqu'elle est capable, une fois qu'elle est installée sur un appareil, de fournir des éléments de texture compressés dans ce format. L'application peut fournir les éléments compressés localement, à partir du fichier .apk, ou les télécharger à partir d'un serveur au moment de l'exécution.

Chaque élément <supports-gl-texture> déclare exactement un format de compression de texture compatible, spécifié comme valeur d'un attribut android:name. Si votre application accepte plusieurs formats de compression de texture, vous pouvez déclarer différents éléments <supports-gl-texture>. Voici un exemple :

<supports-gl-texture android:name="GL_OES_compressed_ETC1_RGB8_texture" />
<supports-gl-texture android:name="GL_OES_compressed_paletted_texture" />

Les éléments <supports-gl-texture> déclarés sont informatifs. Par conséquent, le système Android ne les examine pas lui-même au moment de l'installation pour garantir une compatibilité équivalente sur l'appareil. Toutefois, d'autres services (tels que Google Play) ou applications peuvent vérifier les déclarations <supports-gl-texture> de votre application lors de leur interaction avec celle-ci. C'est pourquoi vous devez absolument déclarer l'ensemble des formats de compression de texture (en vous appuyant sur la liste ci-dessous) compatibles avec votre application.

Les applications et les appareils déclarent généralement leurs formats de compression de texture GL compatibles à l'aide du même ensemble de chaînes connues, comme indiqué ci-dessous. Si besoin, cet ensemble de chaînes de format peut être enrichi au fil du temps. Par ailleurs, puisque les valeurs correspondent à des chaînes, les applications sont libres de déclarer d'autres formats si nécessaire.

En supposant que l'application a été créée à l'aide des outils de la plateforme SDK r3 (ou version ultérieure), le filtrage basé sur l'élément <supports-gl-texture> est activé pour tous les niveaux d'API.

attributs :
android:name
Spécifie un format unique de compression de texture GL compatible avec l'application sous la forme d'une chaîne de descripteur. Les valeurs de descripteur courantes sont présentées dans le tableau ci-dessous.
Descripteur du format de compression de texture Commentaires
GL_OES_compressed_ETC1_RGB8_texture Compression de texture Ericsson. Spécifié dans OpenGL ES 2.0 et disponible sur tous les appareils Android compatibles avec OpenGL ES 2.0.
GL_OES_compressed_paletted_texture Compression de texture par palettes générique.
GL_AMD_compressed_3DC_texture Compression de texture ATI 3Dc.
GL_AMD_compressed_ATC_texture Compression de texture ATI Disponible sur les appareils équipés du GPU Adreno, y compris les Nexus One, les Droid Incredible ou encore les EVO de HTC. Pour une compatibilité optimale, les appareils peuvent également déclarer un élément <supports-gl-texture> avec le descripteur GL_ATI_texture_compression_atitc.
GL_EXT_texture_compression_latc Compression de texture luminance-alpha.
GL_EXT_texture_compression_dxt1 Compression de texture S3 DXT1. Compatible avec les appareils équipés de la plateforme Nvidia Tegra2, dont Motorala Xoom, Motorola Atrix, Droid Bonic, etc.
GL_EXT_texture_compression_s3tc Compression de texture S3, non spécifique à la variante DXT. Compatible avec les appareils équipés de la plateforme Nvidia Tegra2, y compris les Motorala Xoom, Motorola Atrix, Droid Bionic, etc. Si votre application nécessite une variante DXT spécifique, déclarez plutôt le descripteur prévu à cet effet.
GL_IMG_texture_compression_pvrtc Compression de texture PowerVR Disponible sur les appareils équipés du GPU PowerVR SGX530/540, comme ceux de la série Motorola DROID, les Samsung Galaxy S, les Nexus S, Galaxy Tab, etc.
voir aussi :

Google Play et filtrage par compression de texture

Google Play filtre les applications visibles par les utilisateurs afin qu'ils ne puissent afficher et télécharger que celles qui sont compatibles avec leurs appareils. À cet effet, le service s'appuie, entre autres, sur la compatibilité avec la compression de texture, ce qui vous permet de contrôler la disponibilité de votre application sur divers appareils en fonction des capacités de leur GPU.

Google Play détermine cette compatibilité en comparant les éléments suivants :

  • Formats de compression de texture acceptés par l'application : une application déclare les formats de compression de texture qu'elle accepte à l'aide d'éléments <supports-gl-texture> inclus dans son fichier manifeste
    avec…
  • Formats de compression de texture acceptés par le GPU : un appareil signale les formats compatibles en tant que propriétés système en lecture seule.

Chaque fois que vous importez une application dans la Google Play Console, Google Play analyse son fichier manifeste et recherche les éléments <supports-gl-texture>. L'outil extrait les descripteurs de format à partir des éléments, puis il les stocke en interne en tant que métadonnées associées au fichier .apk et à la version de l'application.

Lorsqu'un utilisateur recherche ou consulte des applications sur Google Play, le service compare les formats de compression de texture acceptés par l'application avec ceux qui sont pris en charge par l'appareil. Cette analyse s'appuie sur les chaînes de descripteurs de format et n'accepte que les correspondances exactes.

Lorsqu'au moins un format de compression de texture d'une application est également compatible avec l'appareil, Google Play permet à l'utilisateur de voir l'application et de la télécharger. À défaut, Google Play filtre ladite application afin qu'elle ne soit pas disponible au téléchargement.

Si une application ne déclare aucun élément <supports-gl-texture>, Google Play n'exécute aucun filtrage basé sur le format de compression de texture GL.