Présentation des fonctionnalités et des API

Android 14 offre aux développeurs de nouvelles fonctionnalités et API de qualité. Les sections ci-dessous vous présentent les nouvelles fonctionnalités disponibles pour vos application et leurs nouvelles API.

Pour obtenir une liste détaillée des nouvelles API, des API modifiées et supprimées, consultez le rapport de différences des API. Pour en savoir plus sur les nouvelles API, consultez la documentation de référence des API Android. Les nouvelles API sont mises en évidence. Pour savoir dans quels domaines les changements de plate-forme peuvent affecter vos applications, consultez les modifications de comportement d'Android 14pour les applications ciblant Android 14 et pour toutes les applications.

Internationalisation

Préférences linguistiques par application

Android 14 développe les fonctionnalités de langage par application introduites dans Android 13 (niveau d'API 33) avec les fonctionnalités supplémentaires suivantes :

  • Générer automatiquement la localeConfig d'une application : à partir d'Android Studio Giraffe Canary 7 et AGP 8.1.0-alpha07, vous pouvez configurer votre application pour qu'elle prenne automatiquement en charge votre préférence linguistique par appli. En fonction des ressources de votre projet, le plug-in Android Gradle génère le fichier LocaleConfig et ajoute une référence dans le fichier manifeste final. Vous n'avez donc plus besoin de créer ni de mettre à jour le fichier manuellement. Le plug-in Android Gradle utilise les ressources des dossiers res de vos modules d'application et les dépendances des modules de la bibliothèque pour déterminer les paramètres régionaux à inclure dans le fichier LocaleConfig. Pour en savoir plus, consultez la page Prise en charge automatique des langues par application et partagez vos commentaires.

  • Mises à jour dynamiques pour la localeConfig d'une application  : utilisez les méthodes setOverrideLocaleConfig() et getOverrideLocaleConfig() dans LocaleManager pour mettre à jour de façon dynamique la liste des langues disponibles de votre application dans les paramètres système de l'appareil. Utilisez cette flexibilité pour personnaliser la liste des langues disponibles par région, effectuer des tests A/B ou fournir une liste actualisée des paramètres régionaux si votre application utilise des transferts côté serveur pour la localisation.

  • Visibilité de la langue de l'application pour les éditeurs de mode de saisie (IME) : les éditeurs de mode de saisie peuvent utiliser la méthode getApplicationLocales() pour vérifier la langue de l'application et choisir la même langue.

API Grammatical Inflection

3 milliards de personnes parlent des langues genrées : des langues dont les catégories grammaticales, telles que les noms, verbes, adjectifs et prépositions, s'accordent en fonction du genre des personnes et des objets auxquels on s'adresse ou dont on parle. Traditionnellement, de nombreuses langues genrées utilisent le genre grammatical masculin comme genre par défaut ou générique.

S'adresser à une personne en utilisant le mauvais genre grammatical, par exemple s'adresser à une femme en utilisant le genre masculin, peut avoir un impact négatif sur son comportement et son attitude. En revanche, une interface utilisateur dont le langage reflète correctement le genre grammatical de l'utilisateur ou de l'utilisatrice peut améliorer l'engagement et fournir une expérience utilisateur plus personnalisée et naturelle.

Pour vous aider à localiser une UI axée sur l'utilisateur dans une langue genrée, Android 14 introduit l'API Grammatical Inflection, qui permet d'ajouter une prise en charge du genre grammatical sans refactoriser votre application.

Préférences régionales

Les préférences régionales permettent aux utilisateurs de personnaliser les unités de température, le premier jour de la semaine et les systèmes de numérotation. Une personne européenne vivant aux États-Unis peut préférer que les unités de température soient exprimées en Celsius plutôt qu'en Fahrenheit, et que les applications considèrent le lundi comme le début de la semaine et non le dimanche, comme c'est le cas aux États-Unis.

Les nouveaux menus des paramètres Android correspondant à ces préférences offrent aux utilisateurs un emplacement centralisé et visible pour modifier les préférences des applications. Ces préférences sont également conservées lors de la sauvegarde et de la restauration. Plusieurs API et intents, tels que getTemperatureUnit et getFirstDayOfWeek, autorisent votre application l'accès en lecture aux préférences utilisateur afin que votre application puisse ajuster la façon dont elle affiche les informations. Vous pouvez également enregistrer un BroadcastReceiver sur ACTION_LOCALE_CHANGED pour gérer les modifications de configuration des paramètres régionaux lorsque les préférences régionales changent.

Pour accéder à ces paramètres, ouvrez l'application Paramètres et accédez à System > Languages & input > Regional preferences (Système > Langues et saisie > Préférences régionales).

Écran des préférences régionales dans les paramètres système Android

Options de température pour les préférences régionales dans les paramètres système Android

Accessibilité

Mise à l'échelle non linéaire de la police à 200 %

À partir d'Android 14, le système prend en charge la mise à l'échelle des polices jusqu'à 200 %, offrant ainsi aux utilisateurs malvoyants des options d'accessibilité supplémentaires qui respectent les consignes d'accessibilité du contenu Web (WCAG).

Pour éviter que les éléments de texte de grande taille ne soient trop grands à l'écran, le système applique une courbe de mise à l'échelle non linéaire. Cette stratégie de mise à l'échelle signifie que le texte de grande taille n'a pas le même niveau de mise à l'échelle que le texte de petite taille. La mise à l'échelle non linéaire de la police permet de préserver la hiérarchie proportionnelle entre des éléments de différentes tailles, tout en limitant les problèmes liés à la mise à l'échelle linéaire du texte à des degrés élevés (par exemple, le texte coupé ou le texte qui est plus difficile à lire sur de très grands écrans).

Tester votre application avec la mise à l'échelle non linéaire de la police

Activez la taille de police maximale dans les paramètres d'accessibilité d'un appareil pour tester votre application.

Si vous utilisez déjà des unités de pixels mis à l'échelle (sp) pour définir le dimensionnement du texte, ces options supplémentaires et ces améliorations de la mise à l'échelle seront appliquées automatiquement au texte de votre application. Toutefois, vous devez toujours effectuer des tests d'interface utilisateur avec la taille de police maximale activée (200 %) pour vous assurer que votre application applique correctement les tailles de police et peut s'adapter à des tailles de police plus importantes sans nuire à la facilité d'utilisation.

Pour activer la taille de police 200 %, procédez comme suit :

  1. Ouvrez l'application Paramètres, puis accédez à Accessibility > Display size and text (Accessibilité > Taille d'affichage et texte).
  2. Pour l'option Font size (Taille de la police), appuyez sur l'icône plus (+) jusqu'à ce que le paramètre de taille de police maximale soit activé, comme illustré sur l'image.

Utiliser des unités de pixels mis à l'échelle (sp) pour les tailles de texte

N'oubliez pas de toujours spécifier la taille du texte dans les unités de pixels mis à l'échelle. Lorsque votre application utilise des unités de pixels mis à l'échelle, Android peut appliquer la taille de texte préférée de l'utilisateur et la mettre à l'échelle.

N'utilisez pas les unités de pixels mis à l'échelle pour les marges intérieures ou la hauteur de vue. Avec une mise à l'échelle non linéaire de la police, les dimensions des pixels mis à l'échelle peuvent ne pas être proportionnelles. Par conséquent, 4sp + 20sp peut ne pas être égal à 24sp.

Convertir les unités de pixels mis à l'échelle (sp)

Utilisez TypedValue.applyDimension() pour convertir des unités de sp en pixels et TypedValue.deriveDimension() pour convertir des pixels en sp. Ces méthodes appliquent automatiquement la courbe de mise à l'échelle non linéaire appropriée.

Évitez de coder les équations en dur avec Configuration.fontScale ou DisplayMetrics.scaledDensity. La mise à l'échelle de la police n'étant plus linéaire, ces champs ne sont plus précis.

Expérience utilisateur

Actions personnalisées Sharesheet et classement amélioré

Android 14 met à jour la Sharesheet du système afin de prendre en charge les actions personnalisées dans l'application et les résultats d'aperçu plus détaillés pour les utilisateurs.

Ajouter des actions personnalisées

Avec Android 14, votre application peut ajouter des actions personnalisées à la Sharesheet du système qu'elle appelle. Pour personnaliser les actions avec des Sharesheets, créez votre ChooserAction personnalisée à l'aide de ChooserAction.Builder et spécifiez une liste de votre ChooserActions en tant qu'Intent.EXTRA_CHOOSER_CUSTOM_ACTIONS de l'Intent créé avec Intent.createChooser.

Cette image montre la Sharesheet affichée dans une application lorsque l'utilisateur partage une image d'une personne. La Sharesheet affiche plusieurs icônes représentant les contacts et les applications avec lesquels le partage de l'image est possible.

Améliorer le classement des cibles de partage direct

Android 14 utilise davantage de signaux provenant d'applications pour déterminer le classement des cibles de partage direct et fournir de meilleurs résultats à l'utilisateur. Pour fournir le signal le plus utile pour le classement, signalez l'utilisation des raccourcis en appelant pushDynamicShortcut avec un raccourci correspondant lorsque l'utilisateur envoie un message à un contact, puis ajoutez la capacité "actions.intent.SEND_MESSAGE" correspondant à ce raccourci en appelant ShortcutInfoCompat.Builder#addCapabilityBinding("actions.intent.SEND_MESSAGE").

Prise en charge des animations intégrées et personnalisées pour la prévisualisation du Retour

Vidéo  : animations pour la prévisualisation du Retour

Android 13 a introduit l'animation pour la prévisualisation du retour à l'accueil via une option pour les développeurs. Dans une application compatible, et si l'option pour les développeurs est activée, le fait de balayer l'écran vers l'arrière déclenche l'affichage d'une animation indiquant que le geste Retour permet de quitter l'application et de revenir à l'écran d'accueil.

Android 14 comporte plusieurs améliorations et de nouvelles consignes pour la prévisualisation du Retour :

Avec cette version preview d'Android 14, toutes les fonctionnalités de la prévisualisation du Retour sont accessibles via une option pour les développeurs. Consultez le guide du développeur pour migrer votre application vers la prévisualisation du Retour ainsi que le guide du développeur pour créer des transitions personnalisées dans l'application.

Améliorations apportées aux plates-formes de téléchargement d'applications

Android 14 introduit plusieurs nouvelles API PackageInstaller qui permettent aux plates-formes de téléchargement d'applications d'améliorer leur expérience utilisateur.

Demander l'autorisation de l'installation avant le téléchargement

L'installation ou la mise à jour d'une application peut nécessiter l'autorisation de l'utilisateur. Par exemple, lorsqu'un programme d'installation qui utilise l'autorisation REQUEST_INSTALL_PACKAGES tente d'installer une nouvelle application. Dans les versions précédentes d'Android, les plates-formes de téléchargement d'applications ne pouvaient demander l'autorisation de l'utilisateur qu'une fois les APK écrits dans la session d'installation et que la session était lancée.

À partir d'Android 14, la méthode requestUserPreapproval() permet aux installateurs de demander l'autorisation de l'utilisateur avant de lancer la session d'installation. Cette amélioration permet à une plate-forme de téléchargement d'applications de différer le téléchargement des APK jusqu'à ce que l'installation ait été autorisée par l'utilisateur. En outre, une fois qu'un utilisateur a autorisé l'installation de l'application, la plate-forme de téléchargement d'applications peut la télécharger et l'installer en arrière-plan sans interrompre l'utilisateur.

Revendiquer la responsabilité des prochaines mises à jour

La nouvelle méthode setRequestUpdateOwnership() permet à un programme d'installation d'indiquer au système qu'il a l'intention d'être responsable des futures mises à jour d'une application qu'il installe. Cette fonctionnalité active l'application forcée de la propriété de la mise à jour, ce qui signifie que seul le propriétaire des mises à jour est autorisé à installer des mises à jour automatiques de l'application. L'application forcée de la propriété de la mise à jour permet de s'assurer que les utilisateurs ne reçoivent des mises à jour que depuis la plate-forme de téléchargement d'applications attendue.

Tout autre programme d'installation, y compris ceux utilisant l'autorisation INSTALL_PACKAGES, doit recevoir une approbation explicite de l'utilisateur pour installer une mise à jour. Si un utilisateur décide de procéder à une mise à jour à partir d'une autre source, la propriété de la mise à jour est perdue.

Mettre à jour les applications au meilleur moment

Les plates-formes de téléchargement d'applications évitent généralement de mettre à jour une application en cours d'utilisation, car cela entraîne la fermeture des processus en cours d'exécution, ce qui peut potentiellement interrompre l'activité de l'utilisateur.

À partir d'Android 14, l'API InstallConstraints permet aux programmes d'installation de s'assurer que les mises à jour de leur application sont effectuées au moment opportun. Par exemple, une plate-forme de téléchargement d'applications peut appeler la méthode commitSessionAfterInstallConstraintsAreMet() pour s'assurer qu'une mise à jour n'est lancée que lorsque l'utilisateur n'interagit plus avec l'application en question.

Installer facilement des divisions facultatives

Avec les APK divisés, les fonctionnalités d'une application peuvent être distribuées dans des fichiers APK distincts plutôt que sous forme d'un APK monolithique. Les APK divisés permettent aux plates-formes de téléchargement d'applications d'optimiser la distribution des différents composants de l'application. Par exemple, les plates-formes de téléchargement d'applications peuvent être optimisées en fonction des propriétés de l'appareil cible. L'API PackageInstaller est compatible avec les divisions depuis son lancement au niveau d'API 22.

Dans Android 14, la méthode setDontKillApp() permet à un programme d'installation d'indiquer que les processus en cours d'exécution de l'application ne doivent pas être supprimés lorsque de nouvelles divisions sont installées. Les plates-formes de téléchargement d'applications peuvent utiliser cette fonctionnalité pour installer facilement les nouvelles fonctionnalités d'une application lorsque l'utilisateur l'utilise.

Détecter quand les utilisateurs prennent des captures d'écran de l'appareil

Pour créer une expérience plus standardisée, Android 14 introduit une API de détection des captures d'écran protégeant la confidentialité. Cette API permet aux applications d'enregistrer des rappels par activité. Ces rappels sont appelés, et l'utilisateur en est informé lorsqu'une capture d'écran est prise et que cette activité est visible.

Graphismes

Les chemins sont désormais interrogeables et interpolables

L'API Path d'Android est un mécanisme puissant et flexible permettant de créer et d'afficher des graphiques vectoriels avec la possibilité de tracer ou de remplir un chemin, de créer un chemin à partir de segments de ligne ou de quadratique ou de courbes cubiques, d'effectuer des opérations booléennes pour obtenir des formes encore plus complexes, ou l'ensemble de ces opérations en même temps. L'une des limites est la possibilité de savoir ce qui se trouve réellement dans un objet Path, une fois créés, les composants internes de l'objet sont opaques pour les appelants.

Pour créer un Path, appelez des méthodes telles que moveTo(), lineTo(), et cubicTo() pour ajouter des segments de chemin. Mais il est impossible de demander à ce chemin quels sont les segments. Vous devez donc conserver ces informations au moment de la création.

À partir d'Android 14, vous pouvez interroger des chemins pour connaître leur contenu. Tout d'abord, vous devez obtenir un objet PathIterator à l'aide de l'API Path.getPathIterator:

Kotlin

val path = Path().apply {
    moveTo(1.0f, 1.0f)
    lineTo(2.0f, 2.0f)
    close()
}
val pathIterator = path.pathIterator

Java

Path path = new Path();
path.moveTo(1.0F, 1.0F);
path.lineTo(2.0F, 2.0F);
path.close();
PathIterator pathIterator = path.getPathIterator();

Vous pouvez ensuite appeler PathIterator pour itérer les segments un par un, en récupérant toutes les données nécessaires pour chaque segment. Cet exemple utilise des objets PathIterator.Segment, qui empaquettent les données à votre place :

Kotlin

for (segment in pathIterator) {
    println("segment: ${segment.verb}, ${segment.points}")
}

Java

while (pathIterator.hasNext()) {
    PathIterator.Segment segment = pathIterator.next();
    Log.i(LOG_TAG, "segment: " + segment.getVerb() + ", " + segment.getPoints());
}

PathIterator dispose également d'une version non attribuée de next() dans laquelle vous pouvez transmettre un tampon pour stocker les données de point.

L'interpolation est l'un des principaux cas d'utilisation des demandes de données formulées à Path. Par exemple, vous pouvez animer (ou transformer) entre deux chemins différents. Pour simplifier ce cas d'utilisation, Android 14 dispose également d'une nouvelle méthode interpolate() sur Path. En supposant que les deux chemins aient la même structure interne, la méthode interpolate() crée un nouveau Path avec ce résultat interpolé. Cet exemple renvoie un tracé dont la forme est à mi-chemin (interpolation linéaire de 0,5) entre path et otherPath :

Kotlin

val interpolatedResult = Path()
if (path.isInterpolatable(otherPath)) {
    path.interpolate(otherPath, .5f, interpolatedResult)
}

Java

Path interpolatedResult = new Path();
if (path.isInterpolatable(otherPath)) {
    path.interpolate(otherPath, 0.5F, interpolatedResult);
}

La bibliothèque Jetpack graphics-path, désormais disponible en version alpha, permet également d'utiliser des API similaires pour les versions antérieures d'Android.

Fonctionnalité de base

Mises à jour OpenJDK 17

Android 14 poursuit le travail d'actualisation des principales bibliothèques Android afin de s'adapter aux fonctionnalités des dernières versions d'OpenJDK LTS, y compris les mises à jour de la bibliothèque et la compatibilité avec le langage Java 17 pour les développeurs d'applications et de plates-formes.

Les fonctionnalités et améliorations suivantes sont incluses :

  • Mise à jour d'environ 300 classes java.base pour la prise en charge de Java 17.
  • Les blocs de texte, qui introduisent des littéraux de chaîne multilignes dans le langage de programmation Java.
  • La correspondance de structure pour instanceof, qui permet de traiter un objet comme ayant un type spécifique dans une instanceof sans aucune variable supplémentaire.
  • Les classes scellées, qui vous permettent de limiter les classes et les interfaces pouvant les étendre ou les implémenter.

Grâce aux mises à jour du système Google Play (projet Mainline), plus de 600 millions d'appareils sont compatibles avec les dernières mises à jour d'Android Runtime (ART) qui incluent ces modifications. Tout ceci fait partie de notre engagement à fournir aux applications un environnement plus cohérent et sécurisé sur tous les appareils, et à proposer de nouvelles fonctionnalités aux utilisateurs indépendamment des versions de la plate-forme.

Java et OpenJDK sont des marques ou des marques déposées d'Oracle et/ou de ses sociétés affiliées.